Apprendre à voir

Précurseurs de van Eyck : exposition au musée de Rotterdam

Publié le 23 octobre 2012

Affiche de l'exposition De Weg naar van Eyck

Affiche de l'exposition

On fait souvent commencer les Primitifs flamands avec Van Eyck et ses contemporains.
Commode, mais à nuancer bien sûr. D'autres témoignages révèlent que certaines traditions flamandes étaient déjà ancrées dans le paysage artistique européen du « gothique international », vers 1400.
C'est ce que propose de faire une exposition temporaire réunie au musée Boijmans van Beuningen à Rotterdam. Voici la vidéo d'introduction assez amusante. C'est l'occasion d'apprendre (entre autres choses) comment un Néerlandais prononce le nom de Van Eyck ou de quelques-uns de ses émules. Il y est beaucoup question du rôle de la lumière dans la peinture de Van Eyck. D'ailleurs, les ailes couleur d'arc-en-ciel de Gabriel dans l'Annonciation de Washington, qui sert d'affiche, sont encore un exemple de jeu optique chez Van Eyck, deux siècles avant les travaux de
Descartes !

Pour ceux qui ne lisent pas l'anglais et ceux qui voudraient en lire une critique, vous pouvez consulter le Figaro d'hier (merci Marie-Astrid !) : Eric Bietry-Rivierre décrit Van Eyck sous le terme d'avant-gardiste européen. J'ai tiqué sur l'anecdote de Jan van Scorel qui restaure le tableau vers 1550 et ne peut s'empêcher de le couvrir de baisers : il se trouve qu'aujourd'hui encore, une grande partie du nettoyage d'un tableau se fait à l'aide de salive appliquée à l'aide d'un coton-tige ! On en trouve sous forme synthétique, je vous rassure. Mais s'imaginer que des générations de peintres ont salivé devant la peinture ancienne, j'adore ! Quel bel hommage...

En ce qui concerne les principaux apports du catalogue (voir le détail des chapitres) :

Van Eyck, Les Trois Marie au tombeau

Jan van Eyck (attribué à),
Les Trois Marie au tombeau du Christ,
huile sur bois, vers 1430-35,
Rotterdam, musée Boymans van Beuningen.

Avez-vous vu l'exposition ? Qu'en avez-vous pensé ?

Artistes : Jan van Eyck

Libellés : collections peinture flamande iconographie chrétienne exposition